Cycle 2 : l'externat de médecine

Le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales (DFASM)

Afin de s'inscrire au diplôme de formation approfondie en sciences médicales (DFASM), il faut au préablable être titulaire du diplôme de formation générale en sciences médicales (DFGSM) ; délivré à la fin du cycle 1 de médecine. Le DFASM est la clé d'entrée dans le troisième cycle des études médicales en vue de l'obtention du diplôme d'études spécialisées (DES).

Le parcours en vue d'obtenir le DFASM se décompose en trois années :

  • La première année : DFASM1 (D2)
  • La deuxième année : DFASM2 (D3)
  • La dernière année : DFASM3 (D4)

L'obtention du diplôme est soumise à la réussite aux partiels ainsi qu'à la réussite du Certificat de Compétences Cliniques (le CCC). À l'issue de la DFASM3, les externes composent également l'Épreuve Classante Nationale informatisée (l'ECNi), qui determine leur subdivision (ville) et spécialité d'affectation pour leur accès au troisième cycle de leurs études, l'internat.

Objectifs de l'externat de médecine

Selon les textes en vigueur, les objectifs sont :

L’acquisition des compétences génériques permettant aux étudiants d’exercer par la suite, en milieu hospitalier ou en milieu ambulatoire, les fonctions du deuxième cycle et d’acquérir les compétences professionnelles de la formation dans laquelle ils s’engageront au cours de leur spécialisation.

Ces objectifs sont résumés en 4 points :

  1. L'acquisition de connaissances relatives aux processus physiopathologiques, à la pathologie, aux bases thérapeutiques et à la prévention complétant et approfondissant celles acquises au cours du cycle précédent.
  2. Une formation à la démarche scientifique.
  3. L'apprentissage du raisonnement clinique.
  4. L'acquisition des compétences génériques préparant au troisième cycle des études médicales.

Compétences visées

Les compétences à acquérir sont :

Celles de communicateur, de clinicien, de coopérateur, membre d’une équipe soignante pluriprofessionnelle, d’acteur de santé publique, de scientifique et de responsable sur le plan éthique et déontologique.

Contenu de la formation

La formation s'étalant sur trois années comprend un tronc commun qui représente au minimum 80 % et au maximum 90 % du total des enseignements et un parcours personnalisé pluriannuel au cours duquel l'étudiant choisit de travailler sur :

  • Un domaine médical transversal ou pluridisciplinaire.
  • Des disciplines hors du domaine médical.
  • Une orientation vers la recherche.

La formation comprend des enseignements théoriques, pratiques ainsi que l'accomplissement de stages ; tout en tenant compte des priorités de santé publique. En tout ce sont 12 UE théoriques que l'externe doit valider et une UE pratique, l'UE 13, qui correspond à la validation des expériences cliniques.

Voici la liste des enseignements prévus durant l'externat de médecine :

  1. Langues vivantes étrangères.
  2. C2i ¢ niveau 2 « métiers de la santé ».
  3. Les gestes et soins d'urgence de niveau 2
  4. La démarche scientifique, les aspects réglementaires et l'organisation de la recherche, la méthodologie de la recherche expérimentale et clinique.
  5. Les thèmes jugés prioritaires ; actualisés tous les trois ans par les ministres chargés de l'enseignement supérieur et de la santé.

Les stages

L'expérience clinique occupe une partie importante de l'emploi du temps de l'externe (près de la moitié de ses trois années se passent en stage). Les étudiants peuvent les effectuer soit la matinée et retourner en cours l'après-midi, soit par périodes de plusieurs semaines.

Certains stages sont obligatoires :

  • Un stage de chirurgie
  • Un stage de médecine générale
  • Un stage dans une unité d’accueil des urgences, de réanimation ou de soins intensifs.

Certaines faculté obligent également les étudiants à effectuer des stages dans d'autres services. D'autres services sont recommandés dans l'optique de se préparer au mieux pour les ECNi ou pour se faire une idée précise de la spécialité visée à l'internat.

Ces stages font intégralement parties de la formation des externes. Les chefs de services ont pour mission d'accorder des temps d'enseignement aux étudiants.

Le Certificat de Compétences Cliniques (le CCC)

Le Certificat de Compétences Cliniques vient sanctionner l'expérience acquise au cours des stages. Le jury évalue la qualité de la relation patient-client qu'est capable d'instaurer l'externe. Cette épreuve vise à s'assurer que l'étudiant maîtrise les bases de la posture du soignant à l'aube de son internat.

Une session de rattrapage est organisée en cas de non-validation, mais l'épreuve a de hauts taux de réussite.

À lire aussi :