Rangs A, B et C : hiérarchisation des items des ECN

Toutes les connaissances ne se valent pas. Les ECN de médecine intègrent une hiérarchisation des connaissances en trois rangs.

Les rangs A, B et C permettent de hiérarchiser l’ensemble des connaissances abordées dans les ECN de médecine. Leur évolution va de pair avec la spécialisation et la professionnalisation des cursus de médecine. Bien les connaître vous aidera à mieux aborder les examens ! Tour d’horizon.

Rangs A, B et C des ECN : quelle stratégie pour aborder ces socles de connaissances ?

Le rang A des ECN comprend des connaissances à maîtriser impérativement à l’issue du deuxième cycle. Il couvre 70 % du programme : c’est sur ces éléments que vous devez absolument vous concentrer. Dans le cas contraire, vous obtiendrez un score insuffisant pour accéder au troisième cycle.

Quant au rang B des ECN, les internes de premier semestre doivent pouvoir le mobiliser. En outre, les connaissances de ce rang font l’objet d’une évaluation durant le concours. En revanche, elles ne nécessitent pas une maîtrise aussi poussée car la pondération diffèrera selon la spécialité préparée. Quelle stratégie devez-vous adapter face à ce socle de connaissances ? Négliger les connaissances de rang B n’est pas la meilleure stratégie : vous devrez quoi qu’il arrive les mobiliser. En revanche, étudiez particulièrement les éléments du rang B liées à votre spécialité pour optimiser vos efforts de révision.

Enfin, le rang C des ECN intègre des éléments qui ne tomberont pas à l’examen. Pourquoi ? Simplement car il s’agit d’éléments de spécialité qui seront abordés à partir du troisième cycle. Sans surprise, elles ne sont donc pas à connaître à l’issue du deuxième cycle.

Rangs A et B, items et objectifs de connaissance : on fait le point

À la suite du changement de numérotation des items pour les ECN, les épreuves de médecine comprennent 367 items. Ces items se divisent en objectifs de connaissances. Les rangs A et B en comprennent 4 871.

Pour retrouver ces informations, consultez la plateforme LiSA (Livret de Suivi d’Apprentissage). Elle intègre 2 fiches :

  • les fiches communes, une par item de connaissance, qui conservent un caractère générique ;
  • les fiches de spécialité, qui sont toujours liées à une fiche commune.

Que les connaissances appartiennent au rang A ou B, elles se déclinent en différentes rubriques :

  • définition ;
  • prévalence, épidémiologie ;
  • éléments physiopathologiques ;
  • diagnostic positif : examen clinique, démarche diagnostique ;
  • contenu multimédia ;
  • identifier une urgence ;
  • étiologies ;
  • examens complémentaires ;
  • prise en charge ;
  • suivi ou pronostic.

Décryptage d’une fiche : bien distinguer les rangs des connaissances

Lors de l’élaboration de la réforme R2C, le collège des Enseignants de Médecine Interne a pris pour exemple l’item 211, le purpura. Nous vous reproduisons ci-dessous le tableau qui distingue les rangs de chaque identifiant d’item.

Identifiant Rang Rubrique Intitulé connaissance
211-A01 A Définition Définition purpura
211-A02 A Définition Définition purpura fulminans
221-B01 B Définition Télangiectasies
221-B03 B Éléments physiopathologiques Mécanisme du purpura
211-A03 A Diagnostic positif Diagnostiquer un purpura
211-A04 A Contenu multimédia Photographies d’un exemple typique de purpura thrombopénique et d’un exemple typique de purpura vasculaire
221-B02 B Contenu multimédia Photographie d’un exemple type de télangiectasies
211-A05 A Diagnostic positif Différencier les deux types de purpura
211-A06 A Diagnostic positif Connaître trois diagnostics différentiels
211-A07 A Identifier une urgence Connaître les deux urgences liées au purpura
211-A08 A Étiologies Connaître les cinq causes principales du purpura vasculaire
221-B04 B Étiologies Savoir classifier les vascularites : nomenclature de Chapel Hill révisée en 2012
221-B05 B Étiologies Connaître l’orientation diagnostique en fonction du contexte et des manifestations d’un purpura vasculaire
211-A09 A Étiologies Connaître les deux causes de purpura infectieux
211-A10 A Étiologies Connaître les trois principales vascularites touchant les petits vaisseaux à l’origine d’un purpura vasculaire
211-A11 A Étiologies Reconnaitre un purpura thrombotique ou embolique
221-B07 B Étiologies Emboles de cholestérol
221-B08 B Étiologie Purpura thrombopathique
211-A12 A Étiologies Connaître les quatre causes principales du purpura thrombopénique
221-A13 A Examens complémentaires Connaître les deux examens complémentaires permettant de rechercher l’étiologie et documenter un purpura fulminans
221-A14 A Examens complémentaires Connaître le bilan de première intention d’une thrombopénie périphérique
221-B11 B Examens complémentaires Indication du myélogramme dans le cadre d’un purpura
221-A15 A Examens complémentaires Connaître les examens à réaliser en première intention dans le cadre d’un purpura vasculaire
221-B10 B Examens complémentaires Connaître les examens à réaliser en deuxième intention dans le cadre d’un purpura vasculaire

À lire aussi :